INSTAGRAM

Coeur et tralala #2


Ça y est vous avez ouvert vos premières cases du calendrier de l'Avent ? Mangé plein de chocolat ? Fait les premiers feux de cheminée ? Sorti les pulls moches de Noël ?
Mais oui c'est le mois de Décembre ! C'est bientôt Noël quoi !
Pour ce nouveau numéro de "Coeur et tralala", on va commencer par parler musique. Il y a quelques temps, j'ai découvert Bigflo et Oli avec leur dernier album que, sans mentir, j'ai dû écouter pendant un mois en boucle sur le téléphone, c'est du rap qui fait tellement de bien. De cet album, je vous conseille tout particulièrement deux chansons qui me touchent beaucoup.
La première bouge pas mal et je trouve les paroles très justes et assez originales pour une chanson de rap :
"Personne" de Bigflo et Oli (Ablum "La vraie vie")

La deuxième c'est la dernière de  l'album et comment vous dire que j'en ai des frissons à chaque fois que je l'entends, même mon père approuve, c'est dire. Mais il faut avouer que les paroles sont tellement fortes :
"Je suis" de Bigflo et Oli (Album "La vraie vie")

Et pour continuer avec le rap, je suis repartie à la source pour écouter des classiques, et je suis retombée sur l'album le plus célèbre de Manau, bon ok Manau c'est un peu du rap celtique mais c'est tellement bien. Franchement, "La tribu de Dana", qui peut dire, de ma génération bien sûr, qu'il ne connait pas les paroles par choeur ? Honnêtement ?! Donc, je suis repartie écouter l'album en entier, je me souvenais encore de quelques autres chansons et je suis retombée sur celle-ci et je l'ai redécouverte. Les paroles sont tellement belles et surtout particulièrement actuelles que ça en est troublant :
"L'avenir est un long passé" de Manau (Album "Panique celtique")

Et pour finir en musique, une chanson feel good qu'on n'entend pas assez à la radio ou ailleurs :
"Hello, Aloha" de Boostee
C'est Deezer qui me l'a un jour proposé dans le flow, et j'ai trop adoré, je l'ai écouté en boucle, puis je suis allée écouter son dernier album "Bluesky" et j'ai trop aimé aussi. D'ailleurs je connaissais pas mal de ses chansons qui passaient à la radio sans savoir qui était le chanteur.


Pour le reste, je n'ai pas vraiment eu le temps de lire depuis le dernier "Coeur et tralala", même des magazines. Heureusement, grâce à ma carte UGC illimitée, j'ai pu assister à quelques avant-premières et c'est comme ça que j'ai découvert le premier film de Nawell Madani : "C'est tout pour moi". J'y suis allée sans avoir vraiment d'idée en tête, j'avoue que je n'avais rien vu d'elle en tant qu'humouriste. Du coup, j'ai juste lu le pitch avant et ça m'a bien donné envie. À la sortie, c'est une très belle découverte. Pour un premier film, c'est même une belle réussite, le rythme est bon, on rit, on pleure et on rit encore. C'est un vrai film girl power qui fait du bien, et qui donne envie de se bouger les fesses. Et en fait ça m'a pas mal fait cogiter et donner envie d'oser aussi. Et finalement, c'est un peu ce que je fais depuis quelques temps, même si je dois avouer que je souffre un peu du syndrome de l'imposteur. Alors qu'est-ce que c'est que ça, et bien c'est cette impression de n'être jamais vraiment à sa place, ne pas se sentir légitime, de ne pas être à la hauteur. Dans mon cas, ça s'exprime dans ma vie professionnelle mais aussi dans ma vie personnelle. C'est quelque chose d'assez courant, je pense même qu'on est tous passé par là au moins une fois dans sa vie. Donc maintenant, je cherche les petits tips pour le vaincre petit à petit, et aller dans la bonne direction, celle qui me fera du bien, où je n'aurais plus peur de rien.


Bon, pas beaucoup de favoris pour ce nouveau "Coeur et tralala" mais j'ai pas mal bossé ces quelques mois mais promis je fais le plein pour le prochain !
Plein de bisous pailletés !

Commentaires