lundi 29 février 2016

Carnet de voyage : 3 JOURS À LISBONNE - JOUR 2


Coucou à tous,

Vous l'attendiez, et bien voilà la suite de nos aventures à Lisbonne !
Deuxième journée donc, nous nous sommes encore levés tôt pour pouvoir profiter de cette journée, et encore un beau soleil pour nous accompagner.




Notre idée de base, pour cette matinée, était de trouver un café ou une boulangerie où faire un gros brunch avec des spécialités portugaises. Et justement, la vieille au soir, quand on s'était promené vers Rossio et la place Dom Pedro IV, j'étais persuadée d'avoir vu plein de boulangeries sympas dans une rue.






On a donc marché d'Alfama jusqu'à Baixa - Chiado en zieutant sur notre trajet, mais voilà, je n'ai jamais retrouvé cette rue où s'enchainaient les boulangeries. On a quand même fait des tours et des détours pour se promener mais assez vite, on a commencé à avoir vraiment faim. A 11h30, on a déclaré forfait et j'ai regardé pour un petit restaurant qui serve des assiettes bien nourrissantes.

Nous nous sommes rabattus sur un petit resto vraiment typique qui servait de la cuisine simple et bourrative, parfait pour des affamés comme nous qui n'avions pas trouvé de quoi faire un méga petit-dèj.


Coincé au milieu d'un petit escalier à côté d'une station de métro, un bistro pour habitués tenu par deux femmes (une maman et sa fille ?) pas des plus aimables, je l'accorde, mais la cuisine est faite maison et c'est vraiment abordable.


Pour moi, ça a été steaks avec fromage accompagnés de frites et riz, et pour Monsieur saucisse de viande et pain, oeuf, frites et riz. Comme vous pouvez le voir, les plats sont bien servis, c'était bon mais très basique. Et franchement, le prix est imbattable, 10€ pour les 2 assiettes !



Après avoir bien mangé, nous avons poussé notre promenade digestive jusqu'à la place du commerce, au bord de mer, et à l'opposé de la place Dom Pedro IV. D'ailleurs les nombreuses rues parallèles qui joignent ces deux places sont vraiment sympas et il y a plein de petites boutiques et restaurants pour flâner.



La place du commerce, c'est juste une grande esplanade qui donne sur la mer. C'est d'ailleurs dommage qu'elle ne soit pas remplie de café et de terrasses, ou même d'un marché. Lorsque nous y étions au début du mois, il y avait juste une patinoire temporaire, alors peut-être que l'été c'est plus rempli.






Ayant passée toute mon enfance dans le Sud de la France, je vous avoue que les bords de mer me font un bien fou. J'ai donc fait le plein d'air iodé et de brise légère qui caractérisent si bien les bords de mer.






Je vous conseille de longer le bord de mer en partant sur la droite. Il y a tout un espace aménagé, qui semble même assez récent d'ailleurs, pour marcher, se poser et surement bronzer l'été. Sur votre trajet, vous trouverez un petit kiosque-café pour s'assoir au bord de l'eau, nous nous y sommes d'ailleurs posés plus tard dans la soirée.





Après cette longue promenade, le programme de notre après-midi c'était d'aller vers le quartier de Bélèm.
Pour s'y rendre, nous avons pris le tramway (je ne me souviens plus de la ligne).





Bélèm, c'est un joli petit quartier touristique, aux immeubles colorés, en bord de mer et avec de grands trottoirs pour marcher.


Pour les visites, vous avez un grand monastère, le "Mosteiro dos Jeronimos", qui d'extérieur est sublime et très imposant, mais nous ne sommes pas rentrés dedans. Et oui, nous avons fait des choix dans nos visites.



Nous avons plutôt choisi (enfin l'homme surtout ^^), le musée d'art contemporain de Colecçao Berardo. Un musée créé par un féru d'art qui expose sa collection personnelle très bien fournie et c'est complètement gratuit. 




Le musée est sur plusieurs étages, vous trouverez les expositions permanentes classées par époque et lorsque nous y étions, il y avait aussi deux expositions temporaires d'artistes dont je n'ai pas retenu le nom.
Je dois vous avouer que l'art contemporain et moi, ça fait deux, c'est clairement pas un art qui me touche franchement, j'ai quand même apprécié les oeuvres avant 1960 où j'ai retrouvé de grands artistes plus classiques (que j'avais étudié durant mes études d'Art) comme Warhol, Klein, Duchamp... Alors que Monsieur a préféré les oeuvres plus modernes et que j'ai dû un peu le trainer vers la fin (oui je suis méchante).
En tout cas, je vous conseille vraiment de passer par ce musée, il est très beau, il est bien agencé, et vous avez une vraie diversité d'oeuvres.




A la sortie du musée, nous sommes allés vers le bord de mer où j'avais lu dans mon guide qu'il y avait deux tours à visiter.
La première sur laquelle on est tombé, c'est le Monument des découvertes.


C'est une immense tour érigée en hommage aux explorateurs portugais, car l'histoire portugaise est ponctuée de découvertes de nouvelles terres.  Et comme vous pouvez le voir, les sculptures représentent tous les explorateurs portugais, avec en cheval de proue : Henri le Navigateur.







Et de l'autre côté, au bout de la promenade, vous trouverez la Tour de Bélèm. Elle date du 16ème siècle, classée au patrimoine mondial, toute carré, elle surplombe le bord de mer, telle une forteresse.









Alors on a décidé de choisir entre les deux tours pour n'en visiter qu'une, et même si la Tour de Bélèm est la plus ancienne, le Monument des découvertes est le plus haut, et j'avais très envie d'avoir une vue plongeante sur Bélèm et Lisbonne (l'entrée est à 4€ par personne).



De là-haut, on peut voir le Pont du 25 avril, frère du Golden Gate de San Francisco, rebaptisée ainsi après la révolution. Et si vous plissez encore un peu les yeux, vous apercevrez un peu plus loin sur à la droite du pont, la statut du Cristo Rei qui vous rappellera surement un peu celle de Rio.


En baissant le regard, on peut aussi observer dans toute sa grandeur, la fresque qui recouvre le sol devant la Tour. Un dessin d'une mappemonde avec toutes les grandes découvertes qu'ont fait les explorateurs portugais.






Comme la nuit tombait, on a commencé à rebrousser chemin. Mais attention, il ne faut surtout pas partir de Bélèm sans acheter une Pastéïs de Bélèm dans cette boutique qui date de 1837. Attention, il y a deux entrées et deux fils d'attente possible, une pour emporter et une pour s'installer et manger à l'intérieur. Comme on avait un peu de trajet pour rentrer et que c'était déjà bien plein, on a décidé de prendre à emporter. Deux pastéïs (à 1,05€ pièce) pour nous !



Et petite anecdote, j'étais persuadée avant de visiter Lisbonne, qu'il y a avait de la cannelle dans les Pastéïs, et je n'aime pas du tout la cannelle. Mais grâce à l'homme qui en a mangé dès le premier jour, j'ai découvert que la cannelle était en option. Pour vous expliquer, lorsque nous avons acheté nos Pastéïs à Bélèm, ils vous donnent deux petits sachets, un de cannelle et un de sucre glace, ainsi vous saupoudrez avec ce que vous aimez ! Inutile de vous préciser que j'ai choisi le sucre glace et que c'était trop bon ^^.


Direction ensuite le tramway pour retourner vers notre appartement.



De retour en ville, on s'arrête à nouveau vers la place du commerce pour se poser au bord de l'eau, boire un verre et manger nos Pasteïs si précieusement gardées. Nous nous sommes installés au kiosque-café dont je vous ai parlé plus tôt dans l'article.

De jour...



... Et de nuit.

Même si il faisait frais, nous avons pris le temps de prendre un verre pour accompagner nos Pastéïs, que nous avons savouré. Et même si je n'ai pas mangé beaucoup de Pastéïs dans ma vie, c'était pourtant la meilleure ^^. D'ailleurs, j'en ai même oublié de vous faire une photo...


Puis il a fait vraiment froid, alors on repris nos jambes un peu courbaturées pour rentrer à notre appartement passer un pull chaud. Pour manger, je voulais retourner dans un club de Fado que j'avais repéré la veille, malheureusement il était fermé, oui vous pouvez le dire : la poisse...
Comme nous n'avions pas envie de manger un plat lourd, j'ai trouvé un petit café qui servait des sandwichs et des salades : le Pois Café. Le lieu est top, comme un grand salon dans une maison de campagne, meubles dépareillés, livres et magazines à disposition, et des grandes tables. Les serveurs sont super sympas et c'était vraiment bon. Voilà une des adresses que je recommande vraiment à Lisbonne !

( De jour ) 
( Petite aparté : Vous aurez vu les 2 petites photos du resto, en-dessous, que j'ai réussi à sauver... et oui, que j'ai réussi à sauver ! Pourquoi ? Parce que durant tout notre séjour, j'ai pris des photos des restaurants où on a mangé et de nos plats avec le téléphone de l'homme. Mais, alors que j'écris ce deuxième article, j'ai appris hier que Monsieur les a toutes supprimées par erreur... donc, il m'en reste encore deux à publier mais sinon vous ne verrez pas tout ce que j'avais pris :s )



Après avoir pris le temps de savourer un repas léger, nous sommes retournés vers Alfama nous promener dans les rues. Et comme je ne voulais pas partir sans écouter du Fado, nous sommes rentrés dans un club au hasard, et nous avons pu entendre quelques chansons avant qu'ils ferment, un peu trop rapidement à notre goût d'ailleurs. Je ne vous donne pas l'adresse parce que je pense que vous pouvez trouver mieux et plus authentique.

Et après cette deuxième longue journée, nous avons retrouvé notre lit avec plaisir, et oui encore ^^.




CARTES :


1 - Pois Café : Rua de Sao Joao da Praça 93-95
2 - Praça do comercio
3 - Plaça Dom Pedro IV
4 - El Rei d'Frano : Calçada do Duque 5
5 - Quiosque Ribeira das naus : Avenida das Naus



1 - Padrao dos Descrobimentos : Avenidad Brasilia
2 - Pastéïs de Bélèm : Rua Belem 84-92
3 - Museu Colecçao Berardo : Praça do Imperio
4 - Torre de Bélèm : Avenidad Brasilia


J'espère que vous avez aimé nous suivre dans cette deuxième journée, comme vous avez pu le voir, il y a plus de photos, il m'a fallu un peu de temps au démarrage mais à partir de cette journée, j'ai mitraillé ^^.
Il ne me reste plus qu'un article sur notre séjour à Lisbonne, allez encore un peu de patience ;).

Pour retrouver l'article sur le premier jour de notre voyage c'est par ICI (d'ailleurs si vous l'avez déjà lu n'hésitez pas à retourner y faire un tour parce que j'ai ajouté une carte illustrée pour que vous situiez bien tous nos trajets).

Je vous dis à bientôt pour un prochain article et vous fais des bisous pailletés en attendant !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire