Le dimanche, on débranche #2

Je reviens aujourd'hui avec un deuxième numéro de la série, qui traite d'un sujet qui va vous passionner j'en suis sûre : "la frange" ouhh suspense... Bon, en vrai, j'espère que vous avez aussi des franges et que je ne serai pas la seule à m'être déjà retrouvée dans quelques unes de ces situations...


Ce dimanche, j'ai envie de me débarrasser de ma frange parce que :


T'es un papillon ou une hirondelle ? Parce que perso je vois rien avec ma frange...

- Ma frange est un sauna pour mon front, avec cette chaleur j'ai l'impression que mes cheveux emmagasine de la chaleur pour réchauffer le pop-corn pour le ciné de ce soir

- Comme c'est bien trop long à faire pousser et que je craque généralement avant la fin, autant tout raser

- Je n'arrive pas à me décider sur le style que je veux lui donner : bien droite, sur le côté ou en pagaille... trop de choix et si peu de savoir-faire !

- Elle est beaucoup trop rebelle, quand elle a décidé que le brushing ne la dompterait pas, je ne peux que la coincer sous une pince, ce qui est, soyons honnête, très peu sexy

- Je ne sais même plus à quoi ressemble mon front, il y a 2 ans je l'ai perdu sous cette masse de cheveux et depuis il est porté disparu

- Quand je me réveille le matin, j'ai l'impression d'être un cacatoès dont les plumes se dresse quand il n'est pas content, où comment ma frange décide de tenir en l'air toute seule, comme une grande, même sans gel, magie magie !

- Je ne suis pas comme la Barbie aux cheveux magiques, quand je me coupe la frange seule et que je coupe trop court, je ne peux pas tirer dessus pour que d'un coup ce soit plus long, et je dois attendre, les sourcils l'air surpris, que ça repousse

- Je suis toujours en train de la tripoter pour être sûre qu'elle tombe bien, alors oui, moi j'ai décidé de ne pas fumer, non j'ai décidé d'avoir une frange pour avoir tout le temps les mains occupées

- Parce que dès que je plaque ma frange sur le coté, lors d'un jour de fainéantise, c'est comme si il me manquait quelque chose, ne dit-on pas "un être vous manque et tout est dépeuplé"

- Forcément, une frange sur moi ça ne rend pas du tout la même chose que sur Jessica Biel ou encore Alexa Chung, au mieux moi ça me donne un petit coté Mireille Mathieu...

- Parce que j'en peux plus de dire "J'ai un trou dans ma frange"... je sens qu'un jour on va me regarder bizarrement si je ne dis pas la deuxième partie de cette phrase !


Et vous, vous avez des franges, racontez-moi vos anecdotes frangesques ?!

Commentaires

Articles les plus consultés