INSTAGRAM

PETITS TRÉSORS

Le Bilan du Lundi (Semaine 8)

Cette semaine, je vous parle un peu beaucoup des USA où j'étais toute la semaine, il y aura de la bière, des chutes, de la fatigue et deux fois plus de Ben Stiller !

LUNDI


Comme je vous le disais dans le bilan de la semaine dernière, avec l'homme nous partons aujourd'hui passer quelques jours aux USA. Réveil donc à 6h pour partir prendre l'avion direction Los Angeles : 1h30 de train pour aller à l'aéroport, arrivée 2h en avance comme préconisé puis 11h d'avion. Arrivée à Los Angeles, environ 1h pour passer les différents contrôles et attente pour le prochain avion pour Las Vegas. Alors là on s'est un peu foiré parce que comme on avait peur d'un éventuel retard de l'avion (au final on a eu de l'avance), d'une éventuelle longue attente aux contrôles et des déplacements dans l'aéroport, on avait pris 5h de rab avant notre deuxième avion, pas trop le choix aussi avec les différentes horaires possibles. Donc 1h15 de vol en plus, récupération de la voiture, 30min, puis arrivée à l'hôtel, encore 30min. Avec tout ça, si vous faîtes le calcul, ça fait à peu près 24h de trajet, inutile donc de dire la fatigue qui nous habitait. Mais c'était sans compter sur le décalage horaire, puisque nous sommes arrivés là-bas en début de soirée alors que dans notre tête il était 7h du mat'. Pour s'accommoder, il a donc fallu tenir jusqu'au soir, et ce fut mission accomplie avec un bon diner-fast-food ! Mais je ne vous parle pas de la fatigue en regagnant la chambre d'hôtel...


MARDI


Première vraie journée de visite à Las Vegas, on commence par un gros petit déjeuner à l'hôtel, et comme presque tous les hôtels de Las Vegas, le nôtre possédait un casino par lequel nous devions passer pour aller manger. Alors, c'est bien connu que les américains commencent leur journée plus tôt que nous, mais c'est quand même assez étonnant de croiser des gens jouant aux machines à sous, une bière à la main à 8h30 du matin !


MERCREDI


Il faut savoir que nous sommes déjà partis aux USA l'année dernière, et nous avions mangé presqu'à tous les repas, burger-frites. Comme je n'avais pas envie de faire la même chose pour ce séjour, j'avais embarqué un guide et checké les restaurants à l'avance ; j'avais aussi envie de varier les types de nourriture. Et ce soir, je voulais tester la nourriture mexicaine, nous avons donc trouver un petit stand dans un casino pour nous satisfaire. Mais c'était sans compter sur notre capacité à comprendre l'américain avec un accent mexicain. C'est ainsi que je me suis retrouvé avec un burrito ultra épicé alors que je le voulais "not spicy"(et voilà comment la serveuse a compris "hot spicy"). Et en plus, c'est après avoir fini son burrito que l'homme s'est rendu compte que le sien n'était pas du tout épicé... ou comment on aurait pu échanger nos plats si on avait gouté avant...


JEUDI


Tu connais l'homme qui check le wifi dans chaque magasin où on va, dans chaque restaurant où on dîne, chaque hotel où on dort, même dans chaque rue où on passe, et ben c'est moi qui l'ai... chouette...euh...


VENDREDI


Aujourd'hui, petite promenade au bord du grand Canyon, on est en hauteur et au milieu d'une forêt donc il fait plus froid qu'en ville. C'est un peu surprenant au début parce qu'après s'être promené en T-shirt tout le début de la semaine, on remet un pantalon et son manteau. Il y a aussi pas mal de vent selon le côté du cratère où vous vous trouvez. Nous avons quand même eu droit à un beau soleil vers l'heure du dèj' mais qui n'a pas réussi à nous faire ôter nos pulls. C'est donc sans méfiance et sans crème solaire que nous avons poursuivi notre randonnée de 4h autour du Grand Canyon. Et c'est tout rouge que nous sommes rentrés à l'hôtel, coup de soleil bonjour !


SAMEDI


Aujourd'hui, retour sur Paris en prévision. Direction donc l'aéroport pour prendre l'avion. Comme on arrivera le lendemain en fin de matinée, nous allons donc devoir dormir dans l'avion pour simuler une sorte de nuit pour pouvoir tenir le dimanche ensuite. Normalement, quand je suis fatiguée, ça m'est plutôt facile de dormir dans l'avion, mais là, allez savoir pourquoi, impossible de m'endormir. Bon c'est peut être à cause de la lumière de la voisine ou des enfants devant qui ont parlé tout le trajet... J'ai donc fini par m'allongé sur les jambes de Monsieur Print, j'ai pris quelques minutes pour m'apaiser et j'ai laissé le sommeil venir tout doucement... jusqu'à ce que l'avion passe dans des turbulences et que je flippe pas mal, résultat : Marine dodo = 0 - turbulences avion = 1 !


DIMANCHE


Retour à Paris, ou comment j'ai retrouvé mon chatchat, qui était en pension chez des amis pendant nos vacances. Chatchat qui n'avait fait aucune bêtise (je précise ça parce que dans ses premières années de vie, petite terreur nous en a fait quelques unes mais il semble que l'âge l'ait un peu assagi). C'est donc toute contente que je récupère ses affaires, et c'est qui qui renverse sa litière juste avant de partir, hein, c'est bibi !





Et si vous avez aimé que je vous parle de Las Vegas et du Grand Canyon, restez à l'écoute car je vous prépare des Carnets de Voyage spécial USA qui arriveront très bientôt !

Commentaires